vendredi 23 février 2018

PILLAGE ET MAGOUILLES À L’ONA

MES POINTS SUR LES I DE MICHÈLE BENNETT DUVALIER
————————————————————
PILLAGE ET MAGOUILLES À L’ONA.
ON NE PRÊTE QU’AUX RICHES.
————————————————————
Cette semaine, j’ai écouté avec beaucoup d’intérêt l’entretien accordé par le Syndicaliste, Me. Jean Bonald Fatal à Roberson Alphonse du Nouvelliste. (Ci-après la vidéo ). Je vous en fais le résumé.

Avec des mots clairs et nets, Me. Fatal explique la gabegie administrative de l’ONA dont le Directeur Général actuel est Mr. Chesnel Pierre. Il déplore que les travailleurs, les petits cotisants soient les dindons de la farce. Des prêts « délinquants » disait-il, sont accordés à des membres du Secteur Financier et Politique à des taux d’interêts défiant toute concurrence. Comme par exemple:

-Avis Rent a Car : Prêt de 432 Millions de Gourdes ($6.900 Millions) au taux d’intérêt 4%.
-Auto Plaza : Prêt de 400 Millions de Gourdes ($6.500Millions) au taux d’intérêt 4%.
-Sénateur Youri Latortue : Prêt de 70 Millions de Gourdes ($1.200 Millions) à 3%.
-La Compagnie Haïtienne de Motors (Mazda) a une dette de 43 Millions de Gourdes ($685.000) qui représente des années de cotisation non payées que la Direction de l’ONA a négocié en échange de 17 pickups qui ont été distribué à des partisans à des fins politiques.

Des taux d’intérêt aussi bas, précise Me. Fatal, ne sont pas accordés aux travailleurs si jamais ils y arrivent après beaucoup de difficulté à obtenir un prêt. Malgré leurs cotisations régulières, ce qui n’est pas le cas de certains du Patronat, le travailleur paiera un taux d’intérêt de 22%.
A noter que les taux de la BRH sont à 7%.

Sous le Gouvernement Privert, le Directeur de l’époque, Mr Benjamin qui avait été recommandé par le Sénateur Carlos Lebon, lequel avait la main mise sur l’Organisme, a un jour organisé une fête de fin d’année qui aurait coûté à l’ONA près de 11 Millions de Gourdes, soit $175.000 US. Les verres à boire portaient d’ailleurs l’effigie du Directeur.

Toujours d’après Me. Fatal, qui demande une réforme administrative, une pléiade de nominations ont été faites sous l’Administration du Président Privert dont:
-19 Directeurs-Adjoints à la Direction Administrative.
- 11 Directeurs-Adjoints à ONA FAM
- 11 Directeurs-Adjoints à la Direction Réseaux.

Avec un Budget de 11 Milliards de Gourdes, les employés de l’ONA ont beaucoup de peine à trouver un prêt hypothécaire, faute d’argent dans les caisses.

L’ONA est-elle une institution de l’Etat ou un pavillon de complaisance pour les dirigeants politiques et le secteur financier?

Est-ce-que le peuple haïtien intéresse vraiment la classe politique et le secteur financier?

Pour conclure, je me suis posé une question: L’ONA a-t-il joué un rôle dans le dossier du crédit de 123 Millions de Dollars pour achat d’équipements lourds, accordé au Gouvernement du Président Jovenel Moïse par certains membres du secteur financier? À 3 ou 4% d’intérêt? LOool!

On le saura peut-être un jour!

Michèle Bennett Duvalier
Paris, France
Le 24 Février 2018