dimanche 7 février 2016

Ne confondez pas Rulx Valmé avec le major Marc Valmé


J’informe le public que je ne suis pas le major Marc Valmé qui était dans le coup d’État militaire en 1991 contre le président Aristide et qu’il n’y a aucun lien de famille entre nous.

En effet, depuis un certain temps des individus me font passer pour le major Valmé à Montréal et font circuler de fausses informations sur moi. Le pire c’est que ces lâches le font dans d’autres communautés qui n’ont absolument aucune idée de la réalité haïtienne.

Je rappelle que lors du coup d’État en 1991 j’étais encore à l’école. J’ai terminé mes études classiques en juillet 1992. Je n’ai jamais aimé le métier des armes. L’armée est dissoute en 1994. Par conséquent, je ne peux pas être le major Valmé.

Je profite pour vous dire que je n’ai aucun lien de famille avec le colonel Jean Valmé, ancien chef de la police de Port-au-Prince sous le gouvernement de Jean Claude Duvalier.

Rulx Valmé

5 commentaires:

  1. Keep my father's name out of your articles and blogs.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Your father is not the honor of your family. They say he was a friend of Pablo Escobar. Marc Valme is in a prison in the United States for drug trafficking. I don't know Rulx but he did good.

      Effacer
  2. Oh yea? You should know.... Because you know everything about my family. Were you there? Did you also hang out with Pablo? I don't recall any Bob Gaeshit whatever your name is at all.. Since you know us so personally.... Seems like fascinated since you know the who, where, when, why and how.. Stay blessed ;)

    RépondreEffacer
  3. According to Charlot Nerjuste in a show on a radio station in New York, Major Valme was arrested because the Americans had recorded phone calls between him and Pablo Escobar in his office. Ask Charlot Nerjuste or the radio station for the recording of the broadcast.

    RépondreEffacer
  4. Rulx, le propagandiste lavalassien Charlot Nerjuste vous a fait passer pour le Major Marc Valmé emprisonné aux Etats-Unis dans ses émissions sur Radio Panou. Ce sont eux qui ont fait croire à l'ex-président Aristide qu'il est encore populaire. Aujourd'hui, Radio Panou et Radio Soleil d'Haiti émettant depuis New York n'ont plus d'écoute. Ces vendeurs de micro mentent comme ils respirent c'est la conséquence de leur manque de professionnalisme. Personne ne les prend au sérieux. (Jim Gaetjens Dole)

    RépondreEffacer